Nous avons 18 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Conférence : l'affaire Fañch

Le 12 septembre prochain, Bernez Rouz donnera une conférence sur son ouvrage paru en mai 2020 aux Éditions des Montagnes Noires : "Fañch, le prénom qui fait trembler la République". Il relatera les nombreux rebondissements de cette affaire qui a fait date dans l'histoire nationale. En mai 2017, l'affaire Fañch a en effet déclenché une tempête médiatique démesurée qui a largement dépassé les limites de la Bretagne. Fañch, c'est ce petit garçon né à Quimper à qui on a donné le prénom de son grand-père. Mais l'inscription du tilde sur le "n" dans l'orthographe bretonne conventionnelle a engendré les foudres de la justice... Le tilde n'est pas français selon le juge de première instance de Quimper. Pourtant, le tilde n'est pas inconnu de la langue française, réplique la cour d'appel de Rennes. La cour de cassation, quant à elle, prétexte un vice de forme pour ne pas se prononcer. En 2020, l'affaire continue à mobiliser les hommes politiques bretons qui doivent franchir d'innombrables obstacles pour faire admettre l'évidence : le breton est une des langues de France et le tilde est bien utilisé dans la langue française depuis plus de mille ans. Bernez Rouz, membre d'Arkae, président du Conseil Culturel de Bretagne, a été un des premiers à produire des arguments convaincants sur cet affaire hors normes, en faisant appel aux plus élémentaires droits de l'homme, aux droits linguistiques et culturels. ► Le 12 septembre à 16 heures. Salle Ti-Kreis, complexe de l'Athéna, Ergué-Gabéric. Masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition, sièges espacés.
 

Dédicace de Pascal Rode au marché de Kerdévot

Ce mercredi 5 août 2020, Pascal Rode dédicacera au marché de Kerdévot son nouveau livre, La bombarde... j'adore !!! L’auteur sera présent sur le stand d'Arkae de 17 h à 19 h.
Talabarder aguerri et professeur au conservatoire de Quimper, Pascal Rode offre ici une belle introduction à la bombarde, associant connaissance et pratique. Loin d'être une pure méthode instrumentale, ce livre raconte en effet toute une histoire : comment la bombarde a évolué, depuis ses origines (4000 ans avant notre ère) jusqu'à son usage actuel à travers le monde. Dans notre région, elle est l’instrument le plus répandu avec 4 000 talabarders (joueurs de bombarde). Ses grands interprètes furent Matilin an Dall (1789 -1859), Jean Claude Jegat (1941-1981) ou encore Ronan Le Gourriec (jeune virtuose d’aujourd’hui). Trois figures qui correspondent à trois phases musicales. Quant à la méthode en elle-même, l'auteur l'introduit ainsi : "C’est dur !" Un avertissement a priori décourageant, mais l’auteur n’exprime là que son sentiment après un long parcours d’apprentissage. Petit bonus : vous trouverez en fin d'ouvrage une liste des lieux où l’on peut apprendre la bombarde. Références de l'ouvrage : La bombarde, j’adore !!!, Pascal Rode, Kedun Éditions, juillet 2020, 12 euros.
 

SIGNATURE

au Marché de Kerdevot 17h-19h

Mercredi 15 juillet 2020

Depuis Mai 2017, l’affaire Fañch a déclenché une tempête juridique et médiatique démesurée qui a largement dépassé les limites de la Bretagne. Fañch, c’est ce petit garçon né à Quimper à qui on a donné le nom de son grand-père. Mais le fait d’inscrire le tilde sur le n dans l’orthographe bretonne conventionnelle a déclenché les foudres de la justice. Le tilde menace « l’unité du pays » selon la juge de première instance de Quimper. « Le tilde n’est pas inconnu de la langue française » réplique la Cour d’Appel de Rennes. La cour de Cassation prétexte un vice de forme pour ne pas se prononcer.
En 2020, l’affaire continue à mobiliser les hommes politiques bretons qui doivent franchir d’innombrables obstacles pour faire admettre l’évidence : le breton est une des langues de France et son orthographe doit être respectée quant au tilde il est bien utilisé dans la langue française depuis plus de mille ans.

 

(Article du Télégramme signé Benoit Bondet du 14 juillet 2020)

Bernez Rouz, président du Conseil Culturel de Bretagne a été un des premiers à produire des arguments convaincants sur cette affaire hors norme, en faisant appel à l’histoire des langue s française et bretonne mais aussi aux plus élémentaires droits de l’homme, aux droits linguistiques et culturels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITE D'ARKAE

 

 

CONFERENCE SUR L'HISTOIRE GENEALOGIQUE DE BRETAGNE

écrite par Guy Autret de Missirien et de Lézergué vers 1650

Présentée par Hervé Torchet

SAMEDI 8 FEVRIER  2020 à 16H

Salle Ti -Kreiz

Kroaz Spern à Ergué-Gabéric

Entrée libre

 

 

L’historien Hervé Torchet, spécialiste des textes médiévaux de l’histoire de Bretagne vient de publier la grande oeuvre inédite
De Guy Autret, seigneur de Missirien et de Lezergué (1599-1660) : « L’histoire généalogique de Bretagne »

Ce document essentiel pour l’héraldique bretonne et l’histoire des grandes familles nobles de Bretagne est un évènement
dans le monde des historiens bretons.

Hervé Torchet nous retracera la vie de Guy Autret, dans son manoir de Lezergué.
Une vie consacrée à l’étude de l’histoire des grandes familles nobles de Bretagne.
En relation constante avec Pierre D’hozier généalogiste à la cour du roi,
il est considéré comme le père de la généalogie moderne en Bretagne.
Il est également le pionnier des journalistes breton puisqu’il correspondait à la « Gazette de Renaudot », le premier journal édité en France.

Hervé Torchet dans un second temps nous expliquera la méthode de Guy Autret pour recueillir l’histoire des grandes familles,
Il prendra exemple sur les familles nobles qui ont marqué l’histoire de la Cornouaille et celle d’Ergué-Gabéric
les Autret, Coatanezre, Treanna et La Marche dont les blasons ornent l’église paroissiale et la chapelle de Kerdevot.

« Voici donc tout le contraire d’un Montaigne (son contemporain) retranché dans sa tour d’ivoire et abîmé dans la contemplation. Guy Autret de Missirien fut un personnage ardent, engagé dans le siècle, combatif, témoin et acteur de l’actualité »
Hervé Torchet « Missirien, la double vie littéraire de Guy Autret » édition La Pérenne Page 8.

 

 

ACTUALITE D'ARKAE

Conférence

sur le cadastre napoléonien,

source de connaissance

du patrimoine bâti et du patrimoine rural

SAMEDI 22 JUIN A 16H à la salle Ti-Kreiz de Croas Spern d'Ergué-Gabéric

  •  

Le cadastre d’Ergué-Gabéric a été terminé en 1834. Il recense le bâti de la commune au début du XIXème siècle (hameaux, fermes, habitations isolées et lieux-dits). Chaque parcelle à un nom selon sa forme et son usage (terres labourables, jardins, prés, vergers, pâturages, bois, taillis, landes, étangs, marais…etc). Il contient aussi les routes, chemins, ravins, rochers, rivières, ruisseaux.


Cela permet de connaître avec précision la géographie rurale de notre territoire et l’usage de chaque parcelle et de chaque bâtiment et ainsi de mieux connaître la vie quotidienne de la population rurale.

Maël Cariou des Archives départementales nous fera une présentation générale des cadastres napoléoniens. Bernez Rouz, vice-président d’Arkae proposera un focus sur la richesse de la microtoponymie locale à partir d’exemples tirés du cadastre.

 

Rendez-vous à la salle Ty-Kreiz d'Ergué-Gabéric (Croas Spern) à 16h.

 

 

 
 
Plus d'articles...