S'abonner à la newsletter

Nous avons 21 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

L'actualité d'Arkae

Appel aux Gabéricois : photo et paysage

Participez à l'Observatoire du paysage des Gabéricois !

15 mai 2014

Les paysages gabéricois sont en constante évolution. Pour garder en mémoire ces changements, nous invitons les habitants à participer à l’Observatoire Photographique du Paysage d’Ergué Gabéric. Il s’agit de re-photographier, à des intervalles de temps réguliers, le même paysage.
 
 
> Qu’est ce que le paysage?
Le paysage est « une partie de territoire telle que perçue par les populations et dont le caractère résulte des facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations » (Convention européenne du paysage, 2000). Il est à la fois objectif (le sol, le bâti, le relief, etc.) et subjectif (notre souvenir d’un lieu, nos usages dans un lieu, etc.)
Chacun d’entre nous, par ses choix individuels ou collectifs, intervient sur le paysage. Il fait partie de notre quotidien et il permet d’appréhender un ensemble de problématiques lié au territoire (urbanisme, économie, agriculture, écologie, etc.). Ainsi, depuis une trentaine d’années, il est devenu un sujet d’intérêt public dans les politiques d’aménagement du territoire. En réfléchissant ensemble sur le paysage, nous pouvons orienter de manière plus favorable son devenir et améliorer notre cadre de vie.

>  Les Observatoires Photographiques du Paysage (OPP)
Les Observatoires Photographiques du Paysage ont pour objectif de suivre les évolutions paysagères via la création d’un fonds photographique. Il s’agit de re-photographier, à des intervalles de temps réguliers, le même paysage (par exemple : tous les ans, tous les 5 ans, tous les 10 ans). Les paysages gabéricois sont en constante évolution. Pour garder en mémoire ces changements, Arkae souhaite mettre en place un OPP avec les habitants.

> Pourquoi Arkae souhaite un OPP ?
- pour  garder en mémoire les évolutions paysagères sur la commune
- pour récolter des témoignages des anciens et nouveaux habitants
- pour favoriser l’animation locale

> L’Observatoire du paysage des Gabéricois
Pour concevoir l’Observatoire du paysage des Gabéricois, il faut tout d’abord sélectionner des points de vue qui seront reconduits dans le futur. Pour cela, nous vous sollicitons, aujourd’hui, pour contribuer à la première campagne photographique qui se décline selon quatre axes thématiques:  

- les paysages caractéristiques de la commune
- les paysages que vous préférez
- les paysages que vous n’aimez pas trop
- les paysages qui mériteraient d’évoluer
- les paysages qui sont soumis à pression
 
 
> Comment participer ?
1. Nous contacter pour participer à un atelier d’habitants pour prendre les photos
2. Nous envoyer  à l’adresse e-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , votre photo accompagnée de :  
- l’axe thématique, de la raison de votre choix
- la raison de votre choix
- vos coordonnées (nom, prénom, âge, profession et adresse)

Des temps forts courant juin et juillet seront oragnisés pour parler de la démarche.

Et après ?
Au début de l’automne, l’ensemble des photographies accompagnées des textes explicatifs seront exposées et feront l’objet d’une sélection par les Gabéricois pour choisir au total une vingtaine de points de vue qui sera re-photographiée dans le temps.


Pour plus de renseignements :

Caroline
Doctorante en géographie sociale
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Arkae : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
02 98 66 65 99
 

L'actualité d'Arkae



Gwenn-Aël Bolloré : l'un des 177 français qui débarquèrent le 6 juin 1944

Gwenn-Aël Bolloré, né en 1925 à Ergué-Gabéric a été l'un des cent soixante-dix-sept Français qui ont débarqué le 6 juin 1944. Ces volontaires du commando Kieffer étaient intégrés au N°4 commando britannique sous l'autorité du général de brigade Lord Lovat. La mission de cette unité d'élite consistait durant ce «jour le plus long» à neutraliser le casino-bunker de Ouistreham, avant de prendre le contrôle de la ville, puis à faire la jonction avec les troupes aéroportées du général Gale qui tenaient le pont - désormais célèbre - de Pegasus Bridge : une promenade de dix-sept kilomètres sous le feu de l'ennemi. L'objectif fut atteint au prix de pertes sévères. 10 morts. Seuls 37 hommes du commando Kieffer sortirent indemne de la bataille de Normandie.

Gwenn-Aël, encore adolescent, partira de Bretagne en mars 1943 pour l'Angleterre sur un bateau de 6,70m, sans moteur, avec des voiles en lambeaux, et baptisé "S'ils te mordent". Il prendra l'identité de Bollinger pendant son entrainement parmi les bérets verts.

Il a écrit ses aventures dans deux livres :

"Nous étions 177" aux éditions France Empire, réédité en 1983 sous le titre "Commando de la France Libre".

"J'ai débarqué le 6 juin 1944" aux éditions Cherche Midi en 1994.

 

Pour mieux connaitre l'homme qui dirigea ensuite les papeteries Bolloré lire une interview réalisée par Bernez Rouz et Gaelle Martin en 2000 peut avant sa disparition.http://www.arkae.fr/index.php/component/content/article/21-pages-dictionnaire-dergue/71-dictionnaire-bollore-gwenn-ael



 

 
 

L'actualité d'Arkae

12 avril 2014

L'association Arkae vous invite à un nouveau café-histoire :

Les exposés de Creac'h Euzen par Pierrick Chuto
Samedi 12 avril, 15 h 30 - salle Ty-Kreis, Croas Spern, Ergué-Gabéric


15 h 30 : café d'accueil
16 h 00 : conférence


Le prochain café-histoire d’Arkae sera consacré aux « exposés de Creac’h Euzen » et présenté par Pierrick Chuto. Les « exposés » (ou déposés) sont les enfants de l’hospice de Creac’h Euzen, à Quimper.
Pierrick Chuto a ainsi retracé l’itinéraire de 3 816 enfants déposés, entre 1803 et 1861, par un parent inconnu dans le « tour », boîte où ils étaient recueillis par le personnel de l’hospice. Ces enfants étaient mis en nourrice dans les communes environnantes de Cornouaille, dont Ergué-Gabéric. Notre commune comptait en effet parmi les six qui recevaient en nourrice le plus d’enfants trouvés en provenance de l’hospice.

L’ouvrage de Pierrick Chuto est sorti en 2013. Il viendra nous présenter ce travail dans un café-histoire qui promet d’être passionnant !



Retrouvez sur le site de l'auteur plus d'information au sujet des exposés du Creac'h Euzen.

Samedi 12 avril, salle Ty-Kreis, Croas Spern.
15 h 30, ouvert à tous.

 
 

L'actualité d'Arkae

28 février 2014

Appel à documents - Un ouvrage en prépation sur la Grande Guerre

A l'occasion du centenaire de la Grande guerre, Jean François Douguet coordonne un travail de mémoire. Son ouvrage s'appuie sur l'ensemble des documents à notre disposition sur les Gabéricois dans la guerre 14-18.

Mais nous sommes loin d'avoir tout recencé sur cette période clé du XXe siècle ! C'est pourquoi tous les documents et objets provenant de gens habitant Ergué-Gabéric nous intéressent. Photos, lettres, documents administratifs, médailles ou autres objets... qu'ils touchent de près ou de loin notre commune, ils font partie de notre patrimoine et méritent d'être portés à la connaissance de ses habitants (et au-delà !).

Pour vous accueillir et faire une copie de vos documents, nous tiendrons une permanence pendant le mois de mars. Nous serons présents tous les matins, exceptés les vendredi et dimanche. Vous pourrez ainsi remporter avec vous une copie numérique des documents (apportez une clé USB ou un CD dans ce cas). Nous pourrons également vous en donner des photographies ou photocopies papier.

Photo de René Rannou

 

Carte provenant de la correspondance de Jean-Louis Guillou (Cosquer, Elliant), portée à notre connaissance par une Gabéricoise.

 
 

L'actualité d'Arkae

 

Mercredi 3 septembre / Merc'her 3 a viz gwengolo

Le roman d'Hélène Vilbois-Coïc "La constellation de l'hermine" en lice pour le prix du roman de la ville de Carhaix

Suspense ! le roman remarqué d' Hélène Vilbois-Coic fait parti de la liste des treize romans sélectionnés pour  le prix de la Ville de Carhaix qui sera décerné lors du Salon du livre qui se tiendra les 25 et 26 octobre prochain dans la capitale du Poher.  "La constellation de l'Hermine" est éditée aux éditions Yoran Embanner. Installée à Ergué-Gabéric, près de la demeure de ses ancêtres, le manoir de Pennarun, Hélène Vilbois-Coic, professeur de physique au collège Brizeux, voulait mêler le monde des sciences et des lettres en racontant l'histoire d'Antoine, un jeune marin de la Compagnie des Indes au siècle des Lumières.Une invitation au voyage au long cours et un dépaysement assuré pour cette première oeuvre qui en appelle d'autres.

 

Hélène Vilbois-Coic sera présente au Festival du livre de Carhaix ou l'association Arkae tiendra un stand.

Voir l'interview d'Hélène par Hubert Coudurier sur Tébéo et Tébésud  

 

http://www.tebesud.fr/?titre=l-invite-helene-vilbois-coic&mode=numEmission&id=61756

 

 

 
Plus d'articles...