S'abonner à la newsletter

Nous avons 25 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

L'actualité du patrimoine

15 novembre 2016/15 a viz Du 2016

LE RETABLE FLAMAND DE LA CATHEDRALE DE RENNES EN RENOVATION

Le petit frère du retable de Kerdévot fait une cure de jouvence à Vesoul.Il n'existe que deux retables flamands en Bretagne :
celui de Kerdévot en Ergué-Gabéric qui date du XVème siècle et celui de Rennes daté du XVIème siècle.

Détail du retable de Rennes : le mariage de la Vierge.
À Rennes, l’histoire du retable flamand de la Cathédrale de Rennes est un long feuilleton à rebondissement.
Œuvre remarquable réalisée dans un atelier anversois au début du XVIe siècle pour être exposée dans la chapelle de l’hôpital Saint-Anne, elle connut à partir de la révolution plusieurs déménagements, bien des misères et dégradations, deux vols (1975 et 2007),
avant de finalement faire l’objet d’une attention toute particulière, d’une importante campagne de restauration menée sous l’égide de la DRAC de Bretagne.
Après avoir rejoint, dans le plus grand secret, un atelier à Vesoul (Franche-Comté) spécialisé dans la réfection des retables,7 spécialistes se relaient depuis l’automne 2015 au chevet de cette pièce qualifiée de pièce maîtresse du trésor de la Cathédrale de Rennes.
Un retable en bois sculpté et doré composés de nombreux personnages, acteurs de scènes évangéliques.
Parmi les thèmes communs aux deux retables : l'adoration des bergers, l'adoration des mages, la présentation au temple, les funérailles de la Vierge et l'assomption. Seul le Mariage de la vierge est original dans le retable de Rennes.
Voir le reportage de France 3 Bretagne.