S'abonner à la newsletter

Nous avons 52 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

L'histoire des Moulins à papier bretons : un livre référence !

Nous avions déjà évoqué la superbe exposition sur le moulin à papier de Glaslan en Pleyber-Christ par l'association "Au fil du Queffleuth et de la Penzé. Cette fois ci l'association étend son action à toute la Bretagne et c'est pour nous qui vivons à l'ombre biséculaire de la papeterie d'Odet une véritable aubaine pour comprendre comment s'est passé la naissance et le développement de l'industrie du papier en Cornouaille. Aidé par le Centre généalogique du Finistère le livre recense les dynasties papetières normandes qui ont fait souche dans la région de Morlaix, haut lieu de production de papier et qui ont essaimé à travers toute la Bretagne. Nicolas le Marié fondateur du Moulin d'Odet est issu de cette diaspora normande en Bretagne. Chaque Moulin à Papier est recensé ainsi que son histoire et ceux qui l'ont fait tourner.

Cette encyclopédie sera utile à beaucoup d'historiens locaux. Ainsi nous avons retrouvé trace de Thomas Doidge, le mécanicien Cornouaillais qui installa le premier moulin à papier en 1822. Il était à Roscoff auparavant ou sa femme Marie Williams donne naissance à une petite fille Mathilde en 1818. En 1825 ils eurent un garçon prénommé Albert, déclaré à Ergué-Gabéric

 

 

L'actualité du patrimoine

22 a viz Kerzu 2014/ 22 décembre 2014

MISSIRIEN : La double vie littéraire de Guy Autret

Edition La Pérenne Novembre 2014

Guy Autret de Missirien, sieur de Lezergué est une des grandes plumes du XVIIème siècle breton. C’est le pendant de Mme de Sévigné pour la Basse-Bretagne. C’est à Ergué-Gabéric qu’il a écrit la plupart de ses œuvres. Injustement méconnu parce qu’il n’a pu mener à bien la grande œuvre de sa vie l’Histoire généalogique de Bretagne  l’épistolier cornouaillais a enfin trouvé le chercheur qui lui rend justice.
Hervé Torchet, spécialiste du Moyen-âge, vient de publier la première biographie de Guy Autret sous le titre  « Missirien, la double vie littéraire de Guy Autret ».  Le paléographe fait de lui l’écrivain breton le plus important du XVIIème siècle, l’un des dix bretons les plus puissants de son temps.
Guy Autret né à Lezoualc’h en Goulien a eu comme parrain le célèbre brigand Guy-Eder de la Fontenelle, d’où son prénom. Il s’installe à Lezergué dès sa majorité et se passionne pour l’histoire, le droit et la généalogie.  « Personnage ardent, engagé dans le siècle, combattif, témoin et acteur de l’actualité » il est aux antipodes de son contemporain Montaigne reclus dans sa tour d’ivoire et ses contemplations.
En 1635 il entre en contact avec Pierre d’Hozier, généalogiste de la cour de France. Il en suit des rapports réguliers et une correspondance suivie qui pose les jalons d’une généalogie scientifique des grandes familles de Bretagne.
Juriste il publie en 1637 son premier livre : Annotations sur les lettres patentes du Roy portant commission de convoquer le ban et l'arrière-ban de Bretagne. A mots feutrés il conteste l’absolutisme royal et le bien fondé de cette convocation contraire aux dispositions du traité d’Union  entre la Bretagne et la France de 1532. Assidu aux séances du Parlement de Bretagne, il publie en 1642 il son projet d’Histoire généalogique de Bretagne. Ce document comprend la liste des quelques 2500 familles nobles de Bretagne, noblesse établie depuis le Moyen-âge. Il devient ainsi le personnage clé qui permet aux grandes familles bretonnes d’affirmer leurs origines nobles.
Ce travail remarquable lui donne une notoriété jusqu’à Paris. Il publie un article dans la gazette de Téophraste Renaudot en Août 1644 sur le voyage d’Henriette de France, chassée d’Angleterre, en Bretagne. En plus d’être pionnier des généalogistes il est aussi pionnier des journalistes bretons.
Guy Autret de Missirien est surtout connu pour la réédition de la Vie des Saints de la Bretagne d’Albert Le Grand, édition considérablement augmentée par ses soins et qui est toujours aujourd’hui une référence.
Atteint de la maladie de la Pierre, Guy Autret se fait opérer à Paris en 1660 et décède suite à l’opération. Il a été inhumé à l’église Saint Sulpice.

Hervé Torchet animera un Café Histoire à Ti ar Vro Quimper le Samedi 10 Janvier à 14h30

Il sera l'invité du Café Histoire d'Arkae le Samedi 4 Avril à 16h à l'occasion de la publication des textes de Miossirien.

 


Points de vente :

  • Au local d'Arkae ouvert tous les matins (sauf mercredi et dimanche). Plan
  • Livrairie Ravy - Quimper Plan

Commande par courrier :   Pour plus de renseignements, contactez-nous.

Internet : http://www.laperenne-zine.com/

 

L'actualité du patrimoine

21 septembre 2014: 21 a viz gwengolo 2014

Retable de Kerdévot : retour 2013

Le programme des journées du patrimoine

Saint André : Ouverture de 14h30 à 18h30, goûter offert par les amis de Saint-André

Exposition d'Arkae sur "L'évolution des paysages d'Ergué-Gabéric)

Saint Guénolé : ouverture de 14h30 à 18h30

Historique de la restauration de la chapelle Saint-Guénolé.

Les statues de saint-Guénolé restaurées : explications et images

Kerdévot : ouverture de 14h30 à 18h30 : exposition sur la restauration du retable flamand

Eglise paroissiale Saint Guinal : ouverture de 14h30 à 18h30

Mini concert sur l'orgue Dallam par Marta Gliozzi à 16h (gratuit).

 

 

L'actualité du patrimoine

21 septembre 2014: 21 a viz gwengolo 2014

Justice populaire au XIXe siècle : un cas de tribunal communautaire en 1832 à Ergué-Gabéric

Dans son nouvel ouvrage, condensé de sa thèse, l'historienne Annick Le Douget explore un domaine passionnant sur nos compatriotes du XIX ème siècle et leurs rapports avec la justice. Ce livre à partir de dizaines de cas concrets nous réserve bien des surprises.

Un cas d'abus sexuel à Ergué en 1832 est relaté comme exemple de tribunal communautaire ou le maire et le curé font justice du différent qui oppose deux jeunes de la commune. Un cultivateur Jean Le Yaouank a voulu abuser d'une jeune fille Marie-Anne Le Corre. Celle-ci se défend et le mort au pouce. Elle se plaint de la tentive de viol au curé puis au maire. Ceux-ci convoquent le fautif et celui-ci à genoux dans le presbytère doit faire amende honorable, promettre de ne plus s'enivrer pendant huit ans et ne plus plus insulter sa voisine. Cependant, celle-ci fait l'objet d'une chanson satyrique et doit quitter la commune pour trouver du travail. Elle devient de fait doublement victime.

VIOLENCE AU VILLAGE

La société rurale finistérienne face à la justice

par Annick Le Douget

Presses universitaires de Rennes (2014)

334 pages

 

 

L'actualité du Patrimoine

Jeudi 18 septembre 2014 / D'ar yaou 18 a viz gwengolo

L'enquête des Brezhonegerien Leston sur l'identité bretonne à Ergué-Gabéric /

Enklask Brezhonegerien Leston war an identelezh breton en Erge Vras

Les brezhonegerien Leston fêtent leurs trente ans cette année. Le moment fort sera le 11 novembre l'après midi. Une déclinaison ludique éducative et festive des activités des B.L.
Christian Daniel, président des B.L. a lancé l'idée d'une grande enquête sur ce qui constitue l'Identité bretonne aujourd'hui pour les Gabéricois. Arkae s'associe à cette initiative.
Vous pouvez remplir ce questionnaire sur le blog des BL : http://bl29500.canalblog.com/
 
War an ton bras e vo lidet 30 deiz ha bloaz ar gevredigezh Brezhonegerien Leston e sal an Atena d'an 11 a viz du. Evit degas boued spered d'an devezh-se en deus savet prtesidant ar gevredigezh Christian Daniel un tamm enklask war petra sinifi bezan breton evit an Ergeiz. Setu respontit ma faot deoc'h o vont war eeun war lec'hienn ar B.L. : http://bl29500.canalblog.com/
 
 
Plus d'articles...