Nous avons 20 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Le Louet (Mathias) 1921 - 1987

 

Né en 1921 au Guélen en Briec dans le penti des ses parents journaliers agricoles, Mathias vient habiter à Lestonan avec la famille quand il a trois ans, son père ayant été embauché comme manœuvre à la Papeterie de l’Odet. Elève à l’école publique de Lestonan, il fit partie de ces enfants que leurs parents, ouvriers chez Bolloré, durent inscrire à l’école privée à son ouverture en 1929. Ce qui n’empêcha pas que le père de Mathias fut licencié deux ans après, suite à la mise en service de nouvelles machines. Et Mathias termina sa scolarité à l’école publique dans la classe de Mr Lazou.
 
A 19 ans, vers Noël 1940, Madame Lazou lui propose d’imprimer et transporter des tracts pour le PCF. Cette activité de propagande dure de janvier 1941 à juillet 1942, avec l’arrestation de membres de son réseau. Le 1er mars 1943, il est lui-même piégé par la police anti-communiste, ainsi que Mme Lazou et René Guillamet.
 
Le 15 avril 1943, il est condamné à Rennes à deux ans de prison. Il est transféré de la prison de Vitré à celle de Poissy (17 juin 1943), celle de Melun, celle de Châlon-sur-Marne le 15 décembre 1943. Il parvient à s’évader de l’hôpital de cette ville le 14 juin 1944 et à rejoindre le maquis FFI de la Forêt d’Argonne où il combattra jusqu’au 13 septembre 1944. Fin septembre 1944, il est de retour à Lestonan.
 
Mathias reprend son travail aux Ponts et Chaussées. Il sera cadre dans des sociétés de distribution d’eau dans le Sud-Finistère. Son épouse Jacqueline sera comme lui une militante du PCF et de la CGT. Mathias sera connu également comme Président du Conseil des Prud’hommes de Quimper. Il est décédé en 1987.
 

Retour