Nous avons 45 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Rouz (Lanig) 1919 - 2009

 

Alain le Roux, (Lanig Rouz) né à Drohent en 1919 et décédé en août 2009 a écrit dans les années 70 une série de croquis de la vie quotidienne à Ergué-Gabéric. Fonctionnaire aux impôts, il s’est passionné par l’étude du breton écrit, quand ses deux filles Nicole et Marie Christine ont-elles même décidées d’apprendre à lire et à écrire le breton. Aidé d’un dictionnaire il a envoyé ces textes à ses filles qui poursuivaient leurs études loin de la maison familiale à Ergué-Armel. Les  Konchennoù de Lanig Rouz, pourraient se traduire par historiettes.

Mais derrière le caractère badin et un peu espiègle du texte il y a une vrai rigueur dans la description des scènes de la vie quotidienne dans notre commune dans les années de son enfance, les années trente.

L’intérêt du texte est évident : même si les plus anciens d’entre nous se rappellent biens cette vie ordinaire de notre société rurale, personne ne l’a décrite et c’est tout l’intérêt des konchennou pour la mémoire locale.

L’autre intérêt c’est qu’il a écrit ces histoires en breton du cru. Personne à notre connaissance n’a écrit dans le breton d’Ergué et plus largement dans le breton de Sud Cornouaille. La langue littéraire était traditionnellement la langue des prêtres c'est-à-dire une langue basée sur le dialecte léonard. On a donc là pour la première fois de la prose dialectale de grande qualité.Sur cette langue populaire d’Ergué nous n’avons que quelques citations de Déguignet.

Voici la liste des Konchennou de Lanig Rouz
1.
Hont dan oferenn
En allant à la messe
2.
Da Gemper gant ar c’harr boutin
A Quimper par l’autocar
3.
Konchennou an ostaleri
Les propos de bistrots
4.
Mon chien noir en novembre
5.
Da foar gant ar c’harr skaouet
A la foire en char-à-bancs
6.
An dornadeg
Le battage
7.
Les Rameaux
8.
Le Jeudi saint
9.
Ar Pellgent
L’Avent
10.
An nevez amzer war maezh
Le printemps à la campagne
11.
Le foin
12.
An devezh lazhan a pemorc’h
Le jour où on tue le cochon
13.
Ar gwener – devezh ar galetez
Le vendredi : journée des galettes
 
 
 
 

Retour