Nous avons 41 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Autret (Guy) 1599-1660

 
Guy Autret de Missirien, seigneur de Lezergué et de Lezoualc'h est né vers 1599 à Goulien dans le Cap Sizun. Second fils de Yves Autret seigneur de Lezoualc'h et de Marie du Menez. Il eut pour parrain Guy Eder de la Fontenelle un des plus célèbres brigands des guerres de la Ligue en Bretagne.
Il mourut à Paris le 3 avril 1660. Historien et généalogiste il laisse une oeuvre considérable, malheureusement il a peu publié.

En 1637, il publie des Annotations sur les lettres patentes du Roy portant commission de convoquer le ban et l'arrière-ban de Bretagne

Il rédigea deux articles pour la Gazette de France sur le retour d'Henriette de France, en 1644.

Il édita en 1655 une Vie de Saint Joachim - aujourd'hui disparue.

La même année il publie son Dessein et projet de l'histoire généalogique de Bretagne. Mais cette « Histoire généalogique de Bretagne » restera inachevée à sa mort.

En 1659 il édite et enrichit la Vie des Saints de la Bretagne d'Albert Le Grand.
 
Guy Autret de Missirien, sieur de Lezergué est une des grandes plumes du XVIIème siècle breton. C’est le pendant de Mme de Sévigné pour la Basse-Bretagne. C’est à Ergué-Gabéric qu’il a écrit la plupart de ses œuvres. Injustement méconnu parce qu’il n’a pu mener à bien la grande œuvre de sa vie l’Histoire généalogique de Bretagne  l’épistolier cornouaillais a enfin trouvé le chercheur qui lui rend justice.
Hervé Torchet, spécialiste du Moyen-âge, vient de publier la première biographie de Guy Autret sous le titre  « Missirien, la double vie littéraire de Guy Autret ».  Le paléographe fait de lui l’écrivain breton le plus important du XVIIème siècle, l’un des dix bretons les plus puissants de son temps.
Guy Autret né à Lezoualc’h en Goulien a eu comme parrain le célèbre brigand Guy-Eder de la Fontenelle, d’où son prénom. Il s’installe à Lezergué dès sa majorité et se passionne pour l’histoire, le droit et la généalogie.  « Personnage ardent, engagé dans le siècle, combattif, témoin et acteur de l’actualité » il est aux antipodes de son contemporain Montaigne reclus dans sa tour d’ivoire et ses contemplations.
En 1635 il entre en contact avec Pierre d’Hozier, généalogiste de la cour de France. Il en suit des rapports réguliers et une correspondance suivie qui pose les jalons d’une généalogie scientifique des grandes familles de Bretagne.
Juriste il publie en 1637 son premier livre : Annotations sur les lettres patentes du Roy portant commission de convoquer le ban et l'arrière-ban de Bretagne. A mots feutrés il conteste l’absolutisme royal et le bien fondé de cette convocation contraire aux dispositions du traité d’Union  entre la Bretagne et la France de 1532. Assidu aux séances du Parlement de Bretagne, il publie en 1642 il son projet d’Histoire généalogique de Bretagne. Ce document comprend la liste des quelques 2500 familles nobles de Bretagne, noblesse établie depuis le Moyen-âge. Il devient ainsi le personnage clé qui permet aux grandes familles bretonnes d’affirmer leurs origines nobles.
Ce travail remarquable lui donne une notoriété jusqu’à Paris. Il publie un article dans la gazette de Téophraste Renaudot en Août 1644 sur le voyage d’Henriette de France, chassée d’Angleterre, en Bretagne. En plus d’être pionnier des généalogistes il est aussi pionnier des journalistes bretons.
Guy Autret de Missirien est surtout connu pour la réédition de la Vie des Saints de la Bretagne d’Albert Le Grand, édition considérablement augmentée par ses soins et qui est toujours aujourd’hui une référence.
Atteint de la maladie de la Pierre, Guy Autret se fait opérer à Paris en 1660 et décède suite à l’opération. Il a été inhumé à l’église Saint Sulpice.
Bibliographie :
 
Rosmorduc (Comte de), Guy Autret, seigneur de Missirien, correspondant de d'Hozier en Bretagne, Saint Brieuc, 1899
Waquet (Henri), Discours ouverture séance du 28 juin de la B.S.A.F., 1923
Bernard (Daniel), Notice historique sur la seigneurie de Lezoualc'h en Goulien et ses anciens seigneurs, B.S.A.F. 1913, pp. 193-248
Waquet (Henri), Messire Guy Autret, sieur de Missirien et de Lesergué, in S.H.A.B. 1942, pp1-27
Bernard (Daniel), Quelques lettres de Guy Autret, B.S.A.F. 1940
Dubuisson-Aubenay, Itinéraire de Bretagne en 1636, Ed P.U.R.-S.H.A.B. 2006, P. 354.
Bernard (Norbert), Guy Autret et l'église d'Ergué-Gabéric, B.S.A.F.,pp 351-361.
Torchet (Hervé), Missirien, La double vie littéraire de Guy Autret, 235 P. Ed. La Perenne, Paris, 2014.