Nous avons 29 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Les Gabéricois morts à la guerre de 1870

 

Auguste Calloc’h, garde mobilisé du Finistère, est décédé à l’ambulance de Saint-Michel ce matin à une heure, âgé de 27 ans, né à Ergué-Gabéric (Finistère) y domicilié, fils de Guillaume Calloch et de Anne Kernévez.

Fait à Laval (Mayenne) le 25 janvier 1871

Transcris le 5 avril à 10 h du soir par Joseph Le Roux, maire d’Ergué-Gabéric.

 

Alain Le Roux, lieutenant de la garde nationale mobilisée du Finistère, né à Mélénec (Finistère) le 29 avril 1844, célibataire, fils de Hervé Le Roux et de Catherine Pérennec, est décédé aujourd’hui à sept heures du matin à Châteaudun, rue du Cours, numéro deux.

Fait à Châteaudun le 25 janvier 1871

Transcris par Joseph Le Roux le le 24 août 1871

 

Le Sieur Feunteun, François-Louis, 2ème conducteur au 7 ème régiment d’artillerie imatriculé sous le numéro 7291, célibataire, né le 21 octobre 1850 à Ergué-Gabéric, canton de Quimper, département du Finistère, fils de feu Yves et de Péronnel Le Meur est entré au dit hôpital le huit du mois de décembre l’année 1870 et y est décédé le treize du même mois à deux heures du soir par suite de variole.

Fait à Rennes le 13 décembre 1870

Transcris le premier janvier 1871.

 

Le sieur Moysan, Jean, soldat au 42 ème de ligne, premier bataillon, sixième compagnie, âgé de 25 ans, né à Ergué-Gabéric, canton de Quimper (Finistère), fils de Jean-Germain Moysan et de feu Marie-Jeanne Coustans, est entré au dit hôpital ( Val de Grâce à Paris) le trente du mois de novembre 1870 et y est décédé le sept du mois de décembre, même année à huit heures du matin par suite de blessure d’armes à feu.

Fait à Paris le 7 décembre 1870

Transcris le 3 avril 1871

 

Le sieur Taboré, Michel Joseph, soldat au 59ème régiment d’infanterie de ligne, immatriculé sous le N° 5660, né le 28 mars 1851, à Ergué-Gabéric, canton de Quimper (Finistère), fils de Jean-Louis et de feu Marie-Louise Morel, est entré au dit hôpital (Hôpital militaire de l’école d’Alfort, (Armée de Paris), le trente du mois de novembre 1870, et y est décédé le vingt du mois de décembre, même année à [] heures du soir par suite de variole.

Fait à Alfort le 20 décembre 1870

Transcris le 4 avril 1871 1849

 

Le sieur Cornic Pierre, soldat du 23ème régim de garde mobile (département du Finistère), 5ème bataillon, 4ème compagnie, né le 25 décembre 1849 à Sévillé, canton de Quimper, département du Finistère, fils de François et de Françoise Hérault, est entré au-dit hôpital (Hôpital militaire du Sénat (Val de Grâce)de Paris), le 19 du mois de novembre de l’an 1870 et y est décédé le 14 du mois de janvier de l’an 1871 à deux heures du soir par suite de fièvre Typhoïde

Fait à Paris  Le 14 janvier 1871

Transcris le 1 avril 1871