Nous avons 10 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Le Lec (Al Leg) - Le Leg Nevez (Al Leg Nevez) 

 

1. Signification

Lec est un nom assez commun en toponymie. Les formes anciennes nous incitent à chercher une racine lechec, qui est devenue lehec puis lec.

Le mot lec’h signifie lieu en breton. Mais il a un sens différent relevé dans plusieurs dictionnaires anciens. Voici la définition qu’en donnent deux d’entre eux :

          - Liac’h, Leac’h : en Haut-Léon, on donne ce nom à certaines grandes pierres plates sous lesquelles on peut être à couvert et qui donne lieu à des fables parmi les paysans. (Dictionnaire Le Pelletier).

           - Lec’h, Lac’h : Grosse pierre plate et élevée de terre sous laquelle on peut se mettre à l’abri. (Dictionnaire Troude)

En Gallois un nom llech existe également avec le même sens, dans l’idée de cachette.

Les nombreuses pierres qui abondent sur le site du Stangala permettent de penser qu’il faut chercher là l’explication de ce nom de lieu. Leg serait donc la contraction de lec’heg, un lieu fourni en grandes pierres plates.

 
 
2. Formes anciennes
 

Lehec

1458

A.D.F.

A 38

lec

1678

A.C.E-G.

B.M.S.

Leec

1680

A.C.E-G.

B.M.S.

Le Lec

1790

A.D.F.

recensement

Le Lec Nevez

1834

A.C.E-G.

Ancien cadastre

Le Lec

2002

IGN

Carte 0618 O

 

3. Recensement de 1790

René Le Gouerou
M
Actif, cultivateur
37
Marie Jeanne Le Guenno
F
Femme
31
Marie Moëner
F
Mère
52
Hervé Le Gouerou
M
Fils
12
Marie Jeanne Le Gouerou
F
Fille
10
René Le Gouerou
M
Fils
5
Pierre Le Gouerou
M
Fils
2
Louis Caugant
M
Domestique
24
Yves Nicolas
M
Domestique
20
Catherine Guillou
F
Domestique
23
Marie Louise Jacq
F
Veuve
46

 

4. Cadastre de 1834

5. Pré-inventaire de 1972 (© Inventaire du Patrimoine Culturel de Bretagne)

Ancienne habitation : exploitation la plus à l'ouest du hameau, située à 3 km au nord-ouest du bourg

Localisation : Cadastre 1962 - Section A4 - Parcelle 664

Observations de l'enquêteur sur l'intérêt de l'édifice : petit bâtiment ancien intéressant, mais assez mal conservé

Description : Bâtiment principal :         

                     - utilisé actuellement en porcherie

                    - 1 cheminée affleurée à l'étage avec linteau et console de pierre et piedroits chanfreinés : largeur du linteau = 2m et hauteur du linteau au foyer = 1,5m

                     - 1 porte et 3 fenêtres sur la façade principale, 1 porte comblée sur la façade postérieure

                     Communs et bâtiments annexes :

                     -  modernes

 

Matériaux : Bâtiment principal :

                   Murs : gros appareil régulier de granit 

                   Ouvertures : gros appareil de granit                    

                   Toiture : ardoise

                   

Décor :        Bâtiment principal :

                    - porte de la façade arrière : linteau et piedroits chanfreinés 

                    - porte de la façade principale : linteau droit mouluré en accolade et piedroits chanfreinés

                    - fenêtre comble : linteau à accolade 

                    - les 2 autres fenêtres : linteau entaillé par une encoche               

 

Observations particulières : Bâtiment principal :

                                             - 1 ouverture semble avoir été bouchée sur la façade 

                                             - rez-de-chaussée : plutôt une espèce de cave au plafond très bas

                                             - une niche dans le mur à gauche de la cheminée

                                             - ébrasement intérieur des ouvertures

 

Ancien manoir situé à 3 km au nord-ouest du bourg

Localisation : Cadastre : 1962 – Section : A4 – Parcelle : 665

Observations éventuelles de l’enquêteur : semble inspiré du manoir de Skividan, daté lui-même de 1719, assez bon état de conservation.

Description :

  • - Sur la façade principale orientée au sud : 4 portes dont 2 anciennes fenêtres, 1 porte à linteau mouluré en accolade, 1 porte à linteau et piédroits chanfreinés, 1 ancienne fenêtre à linteau mouluré ; à l’étage : 2 fenêtres à piédroits et linteau chanfreinés, 1 niche rectangulaire, 1 fenêtre à linteau et piédroits chanfreinés et traverse de pierre.
  • - Sur la façade postérieure : 1 escalier de pierre à l’extérieur, 1 porte à l’étage à linteau et piédroits chanfreinés, 1 porte au rez-de-chaussée à linteau droit mouluré en accolade et 2 petites fenêtres rectangulaires dont 1 avec 1 barreau ; le bas de l’escalier est percé d’une niche.
  • - Sur le pignon gauche : 1 porte moderne
  • - Ebrasement intérieur des ouvertures
  • - Plan rectangulaire, maison simple en profondeur

Inscriptions relevées sur l’œuvre : sur la pierre du piédroits gauche de la porte à l’étage de la façade postérieure

Matériaux : - Murs : moyen appareil régulier de granit

                   - Ouvertures : gros appareil de granit

                   - Toiture : ardoise

 

Retour Villages d'Ergué-Gabéric