Nous avons 34 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Lezergue (Lezerge) 

 

1. Signification

Lezergué trouve son origine dans Lez + Ergué. Lez désigne la cour seigneuriale. Le fait qu’il soit suivi du nom de la paroisse fait penser qu’il était le seigneur le plus important de la commune. Plusieurs noms illustres sont issus de Lezergué : Mgr Yves Cabellic, évêque de Cornouaille au XIIIe siècle, Guy Autret, écrivain et généalogiste au XVIIe siècle et Mgr de La Marche, dernier évêque du Léon au XVIIIe siècle.

A noter que plusieurs lez sont suivis de noms de commune : Lez Argol, Lez Cast, Les Cleden, Lez Crozon, Lez Gouenac’h, etc.

 
 
2. Formes anciennes
 

Lezargue

1536

R.N.B.

 

Lesergue

1539

A.D.L.A.

B. 2012

Léserque

1636

Itinéraire de Dubuisson

-D’Aubenay

 

P.354

Leserguay

1663

A.D.F.

71 G 5

Lezergue

1681

A.D.F.

A 38

Lezergue

1834

1962

A.C.E-G.

Ancien cadastre Cadastre

Lézergué

2000

I.G.N.

Carte 0519 ET

 

3. Recensement de 1790

Monsieur Marche (De La)
M
Actif, veuf
70
Monsieur Marche (De La)
M
Actif
35
Jean Leur
M
Domestique
40
Guénolé Kergourlé
M
Journalier
58
Louise Déniel
F
Domestique
40
Jean Le Guyader
M
Actif, métayer
45
Françoise Launay
F
Femme
30
Marie Le Guyader
F
Fille
8
Corentine Le Guyader
F
Fille
5
Françoise Le Guyader
F
Fille
2
Margueritte Le Guyader
F
Fille
2
Françoise Le Dorz
F
Mère
63
Jean Launay
M
Domestique
24
Pierre Le Bras
M
Domestique
18
Laurence Jacq
F
Domestique
30
Marie Anne Le Maguer
F
Nièce
17
Margueritte Le Guyader
F
Journalière, veuve
52
Anne Le Maguer
F
Fille
19


4. Cadastre de 1834

5. Pré-inventaire de 1972 (© Inventaire du Patrimoine Culturel de Bretagne)

Ancienne habitation : située à 1,3 km au nord du bourg

Localisation : Cadastre 1962 - Section G3 - Parcelle 608

Observations de l'enquêteur sur l'intérêt de l'édifice : ancien bâtiment en médiocre état de conservation et assez remanié.

 

Description : Bâtiment principal :         

                     - utilisée actuellement en étable, orientée au sud 

                     - 2 portes et 6 fenêtres sur la façade principale

                     - 1 cheminée affleurée avec linteau et consoles de pierre, piedroits chanfreinés à base moulurée,

                     largeur du linteau = 2,20 m, hauteur du linteau au foyer = 1,90 m

                     Communs et bâtiments annexes :

                     - 2 étables anciennes sans signes particuliers

                     - 1 grange ancienne à porte en plein cintre et petite ouverture (genre pigeonnier)  

 

 

Matériaux : Bâtiment principal :

                   Murs : gros appareil régulier de granit et petit appareil régulier de grès

                   Ouvertures : gros appareil de granit                    

                   Toiture : ardoise 

                   Communs et bâtiments annexes :                       

                   Murs : moyen et gros appareil de granit 

                   Ouvertures : moyen et gros appareil de granit et bois                

                   Toiture : ardoise                      

                                   

Décor :        Bâtiment principal :

                    - 1 porte à linteau chanfreiné

                    - 1 fenêtre à linteau, piedroits chanfreinés et traverse de pierre

                    - 1 fenêtre à linteau droit moulurée en accolade

                    Communs et bâtiments annexes :                  

                    - porte à arc en plein cintre sur grange ancienne

 

Observations particulières :    Bâtiment principal :  

                                                - en 2 parties dont celle de l'ouest est en blocs plus réguliers que celle de l'est

                                                - une partie du mur à l'ouest de la partie ouest, façade sud refaite ? en petit

                                                appareil régulier de grès   

                                                 - 1 niche à droite de la cheminée

                                                 - 1 niche dans le mur postérieur à côté d'un ancien évier en partie bouché          

 

Ancien château situé à 1,3 km au nord du bourg

Localisation : Cadastre : 1962 – Section : G3 – Parcelle : 611

Résumé historique : Ensemble composé de l’ancien château (vestiges), jardins en terrasses, métairie et dépendances agricoles, allées.

Documentation : Louis Kerbiriou, Monseigneur Jean-François de la Mache

Description :

  •    - Sur la façade principale orientée au sud : 9 travées régulières, ouvertures à arc surbaissé, frontons semi-circulaires sur « ailes », base de lucarnes au centre.
  •    - Façade encadrée de deux ailes débordant à peine  
  •    - Façade postérieure trop endommagée  
  •    - Plan rectangulaire ou équerre ? sans doute double en profondeur

Matériaux :

          - Murs : gros appareil régulier de granit, pierre de taille

          - Ouvertures : gros appareil régulier de granit, pierre de taille

          - Toiture : disparue

 

Inscriptions relevées sur l’œuvre :

Château habité jusqu’en 1929, était à l’époque déjà partiellement ruiné. Pierre armoriée portant le blason de la Marche (renseignement oral), dernier évêque de Saint-Pol-de-Léon, émigré mort à Londres.

Stéréotomie parfaite, création d’un architecte ?

Type : château de Guilguiffin (vers 1750) en Landudec et caserne de la place de la Tour d’Auvergne à Quimper

Souterrain voûté

 

Retour Villages d'Ergué-Gabéric