Nous avons 18 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

La Salleverte (Ar Sal-C'hlas) 

 

1. Signification

Sal est un ancien mot d’origine francique qui signifie habitation, demeure. Le mot a été emprunté dès le haut Moyen-Age et désignait en breton une demeure qui possédait une salle de réception. Sal est un lieu noble.

Le nom original est Sal Glas à l’époque à laquelle les mutations n’étaient pas écrites. Sal étant féminin on dit sal c’hlaz. La francisation est arrivée très vite dès le 17e siècle : Sal glaz a été qualifiée de verte, pourtant glas qui est un mot riche de nuances, embrasse tous les coloris du vert au bleu. En breton l’herbe est glas, le ciel et la mer aussi.

A noter que sur le plus vieux plan de Rennes (1543) est représentée une Maison de la Salle verte. La francisation ne s’est faite que progressivement puisque le cadastre gardait un nom hybride mi-français mi-breton : salverte jusqu’en 1962.

Il conviendrait aujourd’hui de faire cohabiter les termes dans les deux langues : La Salleverte et Ar Sal-c’hlaz

 
 
2. Formes anciennes
 

Salles Glaz

1536

R.N.B.

 

Salglas

1544

A.D.F.

A 38

Salleverte

1652

Registres St Mathieu. Quimper.

Salle Verte anciennement Salle Glas

1710

A.D.F.

1 G 8

Salglas

1720

A.C.E-G.

 

Salverte

1834

1962

A.C.E-G.

Ancien cadastre Cadastre

Salle Verte

1946

I.N.S.E.E.

Nomenclature

La Salle Verte

2000

I.G.N.

Carte 0519 ET

 

3. Recensement de 1790

Germain Dornic
M
Actif, métayer
55
Anne Daouédal
F
Femme
55
Grégoire Dornic
M
Fils
24
Marie Françoise Le Roy
F
Femme
24
Catherine Le Meur
F
Domestique
30
Louis Quilliou
M
Domestique
18
René Le Pétillon
M
Actif, cultivateur
31
Marie Françoise Guitot
F
Femme
30
Marie Jeanne Le Pétillon
F
Fille
30 mois
René Le Pétillon
M
Fils
2 mois
Jeanne Gestin
F
Domestique
31
Yves Craff
M
Domestique
22

 

 

4. Cadastre de 1834

5. Pré-inventaire de 1972 (© Inventaire du Patrimoine Culturel de Bretagne)

Ancien manoir situé à 1,8 km à l’ouest du bourg

Localisation : Cadastre : 1962 – Section : F2 – Parcelle : 225

Observations éventuelles de l’enquêteur : beau bâtiment, à éléments intéressants (cheminées, charpente, ouvertures) mais utilisé comme étable ou remise ; bon état de conservation

Description :

  • - Sur la façade principale orientée au sud : 2 portes à linteau mouluré en accolade, 6 fenêtres à linteau et piédroits chanfreinés dont 1 où l’on voit encore la trace d’un meneau
  • - Sur la façade postérieure : 2 portes modernes et 1 espèce d’oculus
  • - Pignon à l’est avec petites niches
  • - Charpente ancienne
  • - A l’intérieur 2 cheminées de pierre
  • - Quelques murs d’anciens bâtiments sont encore debout dont 1 avec porte à linteau et piédroits chanfreinés et 1 autre sur l’ancienne chaumière avec 1 porte à linteau mouluré en accolade
  • - Plan rectangulaire, maison simple en profondeur

 

Inscriptions relevées sur l’œuvre : date sur le linteau d’une fenêtre à l’étage : 1606

 

Matériaux :

          Murs : gros appareil régulier de granit (pierre de taille)

          Ouvertures : gros appareil régulier de granit (pierre de taille)

          Toiture : ardoise (anciennement en chaume)

 

Retour Villages d'Ergué-Gabéric