S'abonner à la newsletter

Nous avons 68 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

Le placître de Kerdévot

 

Suite à une étude confiée à Bretagne Arborescence sur la santé des arbres du placître de Kerdévot, Morgane HUMEAU, agent Nature de la commune d’Ergué-Gabéric a réalisé une synthèse de l’expertise afin de renseigner les visiteurs sur les modifications en cours. Ainsi l’été dernier, ils pouvaient trouver les explications suivantes sur le site de Kerdévot.

La fréquentation du site liée aux habitations proches, aux visiteurs de la chapelle et à l'organisation du pardon de Kerdévot, implique un maximum de sécurité des personnes et des biens. Pour ces raisons une étude a été confiée à l'entreprise Bretagne Arborescence.

Le placître est composé d'une futaie élevée de platanes dont la plantation est postérieure aux chênes et châtaigniers. Le choix de l'essence s'avère atypique pour la région. Les arbres de lisière sont correctement ramifiés et présentent un déport lié au phénomène de phototropisme*.

L'étude réalisée sur les arbres prend en compte :

  • leur stade physiologique,
  • leur diagnostic phytosanitaire,
  • leur diagnostic sécuritaire.

1 - Le stade physiologique

Le relevé montre des arbres matures ayant achevé leur développement aérien et amorçant une mise en régression des systèmes racinaires et aériens (stade 8 et 9, schéma p. suivante).
 

2 - Le diagnostic phytosanitaire

Résultat : 50 % des arbres présentent des problématiques sanitaires sous forme de foyers de pourriture interne du fait de la contamination des tissus ligneux par des spores d'agents pathogènes lignivores.
 

3- Le diagnostic sécuritaire

Résultat : Les déficiences relevées se situent toutes en partie aérienne (sommet des troncs et au niveau des charpentières*). Les risques de rupture sont dus à l'évolution des pathologies qui amenuisent les caractéristiques ligneuses garantes d'une bonne solidité.
 
Quelques chiffres :
6% des arbres présentent un bon état mécanique.
94 % des arbres présentent des déficiences structurelles.
 
Synthèse des analyses précédentes.
Il apparaît que le peuplement est majoritairement composé d'arbres présentant une somme de problématiques pouvant s'exprimer immédiatement, à court et moyen terme (entre 5 et 25 ans).
 

La préconisation de gestion retenue lors des réunions du groupe de travail du placître de Kerdévot est le prélèvement de 21 arbres sur la partie intérieure du placître, suivi de la plantation de jeunes chênes pédonculés d’environ 14 ans. Cette solution réduit au maximum la concurrence pour la lumière et assure des plantations qui auront un aspect homogène à terme. Les platanes en bon état situés sur le bord de la route seront conservés dans un premier temps car ils canalisent la circulation. Cette stratégie répond à l'exigence sécuritaire immédiate tout en intégrant une notion de gestion étalée dans le temps et de cohérence des actions de plantation garantes de la pérennité du patrimoine arboré.

Échéancier :
Action réalisée le 22 et 23 mai 2003 : taille sanitaire du chêne et prélèvement de 3 arbres qui présentaient de gros risques pour la sécurité.
Fin 2003 : prélèvement des 19 arbres restants et plantation.

 

Retour