S'abonner à la newsletter

Nous avons 57 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

L'actualité du patrimoine

9 a viz Mae 2016

Retrospective Ronan et Erwan Bouroullec à Rennes jusqu'au 28 Août

 

Né à Quimper, les frères Bouroullec ont vécu une partie de leur enfance à Ergué-Gabéric et ont même fréquenté l'école du bourg.

Leur réussite ne nous laisse donc pas indifférent tant ils ont marqués le design contemporain partout dans le monde.

La capitale de la Bretagne leur rend un hommage appuyé par une triple exposition jusqu'au 28 Août prochain : Design au FRAC (Fonds régional d'art contemporain),

Un kiosque au parlement de Bretagne et les "Rêveries urbaines" aux Champs Libres.

Les critiques dythirambiques de la presse régionale et nationale sont disponibles sur le Web.

Un reportage de 6mn leur a été consacré sur France 3 Bretagne : http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/le-grand-bazhart  (time code 29'44")

Laissons la parole à Ronan : "les expositions sont des outils merveilleux. L’occasion de présenter notre travail, de produire précisément l’image et l’histoire qu’on souhaite raconter, de générer une atmosphère qui me semble boucler la boucle du projet. C’est presque du cinéma, nos objets sont les acteurs d’une pièce plus complexe. Les objets et sujets sont regroupés et les connexions entre des thèmes parfois très différents sont révélés : entre un bijou, une chaise, un kiosque ou un lustre pour le Château de Versailles par exemple".

http://www.bouroullec.com/rennes/

 

 

L'actualité d'Arkae

9 mai 2016

Arkae sort un nouveau cahier de 100 pages : L'histoire du Bourg d'Ergué-Gabéric

Le 14 mai, à l'occasion de l'évènement "Lumières sur le Bourg", Arkae a dévoilé son 21e cahier, une synthèse de 100 pages, abondamment illustrée et en couleur, sur l'histoire du Bourg d'Ergué-Gabéric.

Cette année, année du Bourg, Arkae s'est attachée à reconstituer la mémoire du chef-lieu de la commune. L'association a publié plusieurs articles sur ce thème dans ses keleiers, mais elle s'est aussi investie, pendant plusieurs mois, dans la conception d'un livre et l'élaboration d'une vidéo-projection sur l'histoire du Bourg. Ce sont ces deux travaux qui seront présentés le 14 mai prochain au Bourg. L'évènement sera également l'occasion d'une mise en lumières de l'église Saint-Guinal, d'animations musicales et d'un bal (renseignements et réservation des repas (12 €) : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  / 02 98 66 68 21).

L'histoire du Bourg d'Ergué-Gabéric, cahier n°21 d'Arkae, sera vendu sur place, à notre stand. Notre commune, née au XIIe siècle, s’est dotée d’un centre paroissial hors des routes principales, et qui plus est, d’accès difficile sur trois côtés. Cela n’a pas empêché nos ancêtres du XVIe siècle d’y bâtir une église de belle facture. Centre religieux, le Bourg est devenu à la Révolution un centre administratif, puis à la fin du xixe siècle, un centre du savoir avec la création de trois écoles. La concurrence scolaire et la lutte pour le pouvoir politique ont rythmé le xxe siècle dans un face-à-face église/mairie qu’on retrouve partout en Bretagne. Depuis 40 ans, les querelles se sont estompées pour laisser place à une remarquable convergence, qui a redonné au Bourg, porte d’entrée de la partie rurale de la commune, sa place essentielle dans la vie communale, à côté des deux autres quartiers urbanisés. Bientôt fort de 2200 habitants, vers 2026, le Bourg a besoin d’affermir ses racines par une « Histoire » à la disposition à tous.

L'histoire du Bourg d'Ergué-Gabéric,
Éditions Arkae, 2015, 32 pages illustrées, 12 €.
 
Le livre sera disponible à la vente:
- au local d’Arkae, Espace Déguignet, bourg d’Ergué-Gabéric, où une permanence sera assurée lors de l'exposition photographique sur le Bourg
- à la librairie Ravy, passage du Chapeau-Rouge à Quimper
- Pour commander cet ouvrage par correspondance (livre disponible à partir du 16 mai), téléchargez, imprimez, remplissez ce bulletin : Bon de commande à imprimer
Envoyez-le à l'adresse d'Arkae (3, rue de Kerdévot, 29500 Ergué-Gabéric), accompagné de votre règlement.

 

 

L'actualité d'Arkae

3 mai 2016 / 3 a viz Mae 2016

Café-Histoire ce samedi 7 Mai à 16H  : Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles par Daniel Collet

Une étude de la population, de l'économie et de la société entre le Jet et l'Odet.

 

Arkae vous propose un nouveau rendez vous Histoire samedi prochain à 16h. Ce rendez vous est précédé d'un café d'accueil à partir de 15h30. Daniel Collet vous présentera son travail sur notre commune aux XVIIe et XVIIIe siècles. Population, économie, société... Daniel Collet étudie cette période encore peu connue d'Ergué-Gabéric sous toutes ses coutures, une synthèse publiée par Arkae sous la forme d'un dossier  de 32 pages, richement illustré et documenté,

Une synthèse sur la société de l’Ancien régime entre Jet et Odet
Il faut attendre la fin du XVIIe et le XVIIIe siècle pour obtenir des archives conséquentes et suivies de l’activité des Gabéricois. Au bonheur des recherches, nous connaissions quelques petits faits notables de la vie d’une paroissse ordinaire de Basse-Bretagne. Daniel Collet va beaucoup plus loin : prenant en compte la totalité des archives connues, il fait une synthèse globale sur la société de l’Ancien Régime entre le Jet et l’Odet. Mais avec Daniel Collet, on est aux antipodes des rapports administratifs : ici, on entre avec passion dans un monde de champart, de boisseaux, de combles de seigle, de chanvre, de mouches à miel, langage surrané qui sent bon la vieille Bretagne. De cette immersion dans l’Ancien Régime, on sort riche de mieux comprendre ce que fut la vie de nos ancêtres proches.
Un travail exemplaire qui peut servir de référence à bien des communes rurales de Bretagne.
 
Daniel Collet est un ancien chargé d’études documentaires aux Archives du Finistère.
Il a publié une vingtaine d’articles portant principalement sur la démographie, l’histoire sociale,
la période révolutionnaire et l’enseignement.
 
Les Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles,
de Daniel Collet,
Éditions Arkae, 2015, 32 pages illustrées, 6 €.
 
Le livre est disponible à la vente:
- au local d’Arkae, Espace Déguignet,
bourg d’Ergué-Gabéric
- Pour commander cet ouvrage par correspondace, téléchargez, imprimez, remplissez ce bulletin : Bon de commande 2016
Envoyez-le à l'adresse d'Arkae (3, rue de Kerdévot, 29500 Ergué-Gabéric), accompagné de votre règlement.

 

 

L'actualité du patrimoine

2 a viz Mae 2016 / 2 mai 2016

L'Odet en amont de Quimper peint par Eugène Boudin

 

 

Eugène-Louis Boudin (Honfleur, 1824 - Deauville, 1898) Huile sur bois peinte vers 1857
Dimensions : 20 x 26 cm
Musée de Quimper
Eugène Boudin découvre la Bretagne en 1855, et y fait de nombreux séjours entre 1855 et 1878. Il passe au pardon de Kerdévot sans doute en 1857 et séduit par la chatoyance des costumes bretons, il propose un tableau "Pardon près de Quimper qui sera vendu au Havre en 1858. (Ce tableau n'a pas été retrouvé). Eugène Boudin revient plusieurs années de rang en Bretagne. Il est célèbre pour avoir peint le pardon de Sainte Anne la Palud. Ce tableau montre qu'il s'est inspiré aussi de la campagne gabéricoise au bord de l'Odet. 
Le pont représenté sur le tableau pourrait être le Pont St Alour abusivement appelé Pont Saint Eloi. La ferme pourrait être un ancien moulin. Seul le moulin de Kersaviou en Landudal proche de l'Odet pourrait correspondre au tableau.

Ce tableau a été présenté en 2016 au musée de Quimper dans une exposition consacrée aux acquisitions récentes du musée.

http://www.mbaq.fr/expositions/en-cours/article/exposition-temporaire-le-journal-des-collections/backto/expositions/

 
 
 

L'actualité d'Arkae

1 a viz meurzh 2016/1 Mars 2016

Jean Le Corre, un résistant exemplaire est parti

 
Membres du réseau George France, Jean Le Corre a rejoint la résistance dès 1941. Avec son chef de groupe François Balès, il anima une cellule active au bourg d'Ergué-Gabéric. Par son activité agricole il avait un permis de circuler à travers le département ce qui était précieux pour ses activités clandestines. Il s'illustra lors du coup du S.T.O. : le 14 janvier 1944, il fit partie du groupe qui vola les 44000 dossiers du service du travail obligatoire en Allemagne et les brula dans le four du boulanger d'Ergué Fanch Balès. Arrété, déporté à Neuengamme et à Buchenwald, il survit miraculeusement et fut libéré par les Américains en Avril 1945.
Jean Le Corre a raconté ses mémoires de résistants dans un cahier d'Arkae : http://arkae.fr/index.php/les-cahiers-arkae/recit-dun-resistant-deporte
Jean Le Corre est décédé à l'âge de 96 ans. Ses obsèques seront célébrées vendredi 4 mars en l'église de Saint-Evarzec, sa commune de résidence.
 

Quelques articles sont parus dans la presse à l'occasion de son décès :
 
 
 
Plus d'articles...