Nous avons 68 invités en ligne
 
Association Arkae
3 rue de Kerdévot
29500 Ergué-Gabéric
02 98 66 65 99
 

 

L'actualité d'Arkae

22 octobre 2014

Le cahier n°19 d'Arkae vient de paraître!

Cornouaillais dans la Grande Guerre, tome 2

par Jean-François Douguet

Après Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre, voici le second tome de la saga des Gabéricois entre 1914 et 1918. Toujours à partir de documents remis par des familles gabéricoises, Arkae a retracé dans cet ouvrage une vingtaine d’itinéraires de Poilus. Au front, dans l’intendance, à l’hôpital, les soldats mobilisés écrivent à leur famille. Ils font part de leurs doutes, évoquent leurs peurs, s’en remettent à Dieu... mais toujours ils s’enquièrent de la santé des leurs, de la marche de la ferme ou du commerce en leur absence. Ils disent aussi qu’ils tiendront, qu’ils feront leur devoir, jusqu’à la mort parfois. Certains, conscients de vivre un évènement extraordinaire, ont pris des notes. D’autres, voulant laisser un témoignage de ce qu’ils ont vécu, ont rédigé leurs souvenirs après la guerre. Cent ans plus tard, Arkae leur redonne la parole... dont l’écho mériterait de résonner bien au-delà du pays gabéricois.

Jean-François Douguet est historien. Il est un membre actif d'Arkae depuis plusieurs années. Dans le cadre de l'association, il a écrit Le Stangala et Etienne le Grand, Un regard breton dans la Grande Guerre, Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre. Avec Pierre Quéméré, il a présenté et annoté Les Chroniques guerre (1914-1918) de Louis Le Roux. En 1991, Jean-François Douguet a également publié une étude sur deux communes voisines d'Ergué-Gabéric : Elliant, Tourc'h, deux communes dans la Révolution. Actuellement, il prépare avec Arkae un cycle de publications sur la Grande Guerre.

Pour se procurer Cornouaillais dans la Grande Guerre, imprimez ce bon de commande et envoyez-le à l'adresse d'Arkae : 3 rue de Kerdévot, 29500 Ergué-Gabéric.

Au sommaire de l'ouvrage :

Avant-propos

Jean René Blaise, « je suis fait prisonnier à six heures du soir… »    
François Bonard, « c’est honteux de trimballer des vieux comme cela »
Hervé Croissant, invalide à 50%
Pierre Douguet, l’Africain
Henri Gourmelen, pompier de Paris
Simon Guéguen, décoré par un champion du monde de boxe
Pierre Hémidy, sous-officier d’élite
Hervé Herry, la Légion d’honneur au pied du clocher
Famille Kerbourc’h, de l’oncle aux neveux
Jean Le Bourhis, soldat au 86e Coz
Louis Le Dé, « on attend la mort à toute heure »
Guillaume Le Floc’h, « a fait la Marne, Verdun, toute la campagne... »
François Le Gall, « un individu d’une trempe exceptionnelle »
Henri Le Goff, quatre blessures, deux citations
Michel Le Goff, d’une guerre à l’autre
Hervé Le Roux, « le cafard me monte sur le dos »
Jean Marie Le Roux, mort au champ d’honneur
Louis Lemoine, prêtre-infirmier victime du devoir
Simon Lozach, « je crois qu’on va recommencer la guerre »
Jean-Marie Nédélec, Croix de Saint-Georges de Russie
Guillaume Pérès, engagé volontaire en 14
Jean-Louis Pétillon, jusqu’en Syrie...
Jean Louis Porhiel, marié un mois
Jean René Poriel, disparu à Jouy
Jean Louis Provost, l’Américain
Alain Quénéhervé, trépané
Pierre Quintin, le dernier Poilu
Famille Rannou, deux Croix de guerre, une croix de bois
René Tassy, la guerre à l’arrière

Index des noms de personne
Index des noms de lieux

 

  Cahier d'Arkae n°18

   Publication : 23 juillet 2014 | ISBN 978-2-917877-11-1

   168 pages 20 €

Points de vente :

  • Au local d'Arkae ouvert tous les matins (sauf mercredi et dimanche). Plan
  • Leston'Café. Plan
  • Le Havane (tabac - presse). Plan
  • Livrairie Ravy - Quimper Plan
  • Cet été : au marché de Kerdévot, le mercredi, de 17 h à 19 h.

Commande par courrier : imprimer un bon de commande à compléter et à nous renvoyer avec le réglement. Pour plus de renseignements, contactez-nous.

 

L'actualité d'Arkae

 

Mercredi 8 Octobre / Merc'her 8 a viz here

Retrouvez toutes les publications d'Arkae les 25-26 octobre à Carhaix

Arkae fête la publication de son 20 ème livre à Carhaix

On peut les ranger en quatre catégories :

1. LES GUERRES
Jean-François Douguet signe cette année deux ouvrages sur la Grande Guerre, l'un concerne Ergué-Gabéric, l'autre la Cornouaille
2. DEGUIGNET
Arkae est l'éditeur des célébrissimes "Mémoires d'un paysan bas-Breton". Sur le stand on trouvera trois autres livres de Déguignet
3. LA LANGUE BRETONNE
Arkae a publié deux livres bilingues : Konchennoù d'Alain Le Roux et Trec'h ar Garantez de l'Abbé Rozec.
4 . LE PATRIMOINE d'ERGUE-GABERIC
8 livres concernent le patrimoine bâti et naturel d'Ergué.

 

 

 

 

 

http://www.arkae.fr/ http://www.festivaldulivre-carhaix.org/fr/
http://www.deguignet.eu/ http://www.festivaldulivre-carhaix.org/fr/les-editeurs/

 

 

Café-histoire d'Arkae

Quatre fois par an l'histoire locale d'Ergué-Gabéric se mesure à la "grande histoire nationale ou internationale"
un rendez vous prisé et convivial ouvert à tous.
Voici les derniers rendez vous auxquels nous avons participé et le prochain le 6 décembre.
2014
 
FEVRIER
Marjan Mao : film ur vuhez a vicherourez F3 Bretagne
présentation Bernez Rouz

"J'ai appris à chanter en breton parce que j'avais une tante qui chantait beaucoup et aussi ma mère. Elles étaient toujours en train de chanter. C'était des chansons apprises par ma grand mère peut-être, c'était des chansons qu'il est impossible à personne de donner leur ancienneté. Je les ai apprises quand j'était petite fille, comme cela en chantant, on ne faisait que chanter toujours. Chanter et dire le Pater tout le temps."

AVRIL
Les Exposés de Crec'h-Euzen
présenté par Pierrick Chuto
" Le texte est remarquabement bien écrit, très agréable à lire, captivant et fort bien documenté. A partir d'un dépouillement rigoureux des registres des enfants trouvés, l'auteur a analysé de nombreux cas concrets, autant de destins individuels mais représentatifs des situations rencontrées à l'époque."l
Thierry Sabot  Histoire-Genealogie.com
OCTOBRE

"On les Aura" livre sur les soldats du patro de Ploudalmezeau dans la Grande guerre par Olivier Le Dall"

Grâce à un corpus de textes conséquent (plus de 10 000 lettres d'environ 150 mobilisés), l'auteur a pu mener une étude poussée sur le vécu et la motivation des jeunes soldats, fortement encadrés par l'Église, dans un conflit militaire, politique et culturel. À travers cet ouvrage, Olivier Le Dall restitue les désirs, les courages et les peurs de ces Bretons qui ont vécu l'expérience de la Grand Guerre."

Gilbert Etienne (Ouest-France)

DECEMBRE

Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre

 

par Jean-François Douguet

Dans ce premier tome sont évoqués non seulement les combattants, mais aussi les gens de l’arrière. Le lecteur y retrouvera les diverses affectations des Gabéricois, les combats auxquels ils participèrent, les prisonniers, les blessés, les malades... tout comme la vie de ceux qui sont restés au pays, confrontés aux restrictions, à l’angoisse, à la douleur, partagés entre le deuil, le travail, la solidarité et les prières.

 
 
 
2013
 
FEVRIER
Les Moulins d’Ergué-Gabéric
Par Pïerre Faucher et Jean Istin
 
MARS
Le manoir du Cleuyou : visite et présentation
Par Werner Pressing, propriétaire et auteur d’un livre sur l’histoire du manoir.
 
SEPTEMBRE
Les Moules perlières dans l’Odet et dans le Jet
Yves Pasco de Bretagne Vivante.
 
DECEMBRE
Les dynamiques paysagères de la commune
Corinne Maudire et Caroline Guittet (Doctorat de Géographie a l’université de Rennes II)
 
2012
 
JANVIER
 
L’école de la IIIème République
Invité Jean-Pierre Rivenc, professeur à l’IUFM de Quimper
 
MARS
Les Bretonismes
Invité Hervé Lossec auteur d’un best-seller sur les Bretonismes
 
SEPTEMBRE
 
Les Deux Cornouailles
Job an Irien
 
DECEMBRE
Les papetiers d’Odet
Yves Goulm auteur d’un micherioù koz
 
 
 
 

L'actualité du patrimoine

Le manoir du Cleuyou dans le dernier numéro de Manoirs et châteaux des pays de Bretagne

Christian Rogel consacre onze pages à l'histoire du manoir qui se trouve au confluent du Jet et de l'Odet comme une sentinelle qui veillait sur les voies antiques Quimper Carhaix et Concarneau Châteaulin.

Le manoir lui-même, construit au XVe siècle, restauré au XVIIIe, servit d'habitation à plusieurs générations de notables.Parmi les familles marquantes qui ont habité et transformé les lieux : la famille De Tinténiac au XVIIIème siècle, la famille Le Guay au XIXème et première moitié du XXème siècle. l'édifice a été rénové entièrement par Werner et Ursula Pressing qui se sont passionnés pour ce manoir au point de faire publier un livre sur son histoire. Il a aujourd'hui retrouvé une âme et accueille en résidence, des artistes ou des évènements privés.

Les propriétaires du lieu avaient accueillis les adhérents d'Arkae il y a quelque mois, l'occasion d'admirer un travail exceptionnel de remise en état du manoir dans le plus grand respect de son histoire.

http://www.arkae.fr/index.php/tresors-darchives/25-cleuyou-kleuiou

 

L'actualité d'Arkae

25 septembre 2014

L'association Arkae vous invite à un nouveau café-histoire :

Comprendre la Grande Guerre : l'exemple de Ploudalmézeau par Olivier Le Dall, auteur de On prie, vous souffrez... On les aura !


Samedi 4 octobre, 16 h - salle Ty-Kreis, Croas Spern, Ergué-Gabéric

16 h : café d'accueil
16 h 30 : conférence


Le prochain café-histoire d’Arkae, association pour la valorisation du patrimoine d’Ergué-Gabéric, sera consacré au livre d’Olivier Le Dall, On prie, vous souffrez... On les aura ! publié par Skol Vreizh en 2007.

Ergué-Gabéric est l’une des rares communes à proposer une synthèse précise de qui s’est passé sur le front et à l’arrière pendant le conflit de 14-18. Le livre Ergué-Gabéric dans la Grande Guerre de Jean-François Douguet est une somme de tout ce qu’Arkae a pu collecter sur cet épisode malheureux de notre histoire commune.
Pour aller plus loin, Arkae vous propose une rencontre avec Olivier Le Dall, aujourd’hui professeur d’histoire en région parisienne. Olivier le Dall a signé une étude magistrale sur le « Patro » de Ploudalmezeau, le bulletin de liaison entre les poilus de la commune et l’arrière pendant la guerre. Ce bulletin rassemblait chaque semaine les témoignages des soldats au front et la chronique de la paroisse. Grâce à un corpus de textes conséquent (plus de 10 000 lettres d’environ 150 mobilisés), l’auteur a pu mener une étude poussée sur le vécu et la motivation des jeunes soldats, fortement encadrés par l’Eglise, dans un conflit militaire, politique et culturel.
Qu’est-ce qui fait tenir ces jeunes brutalement plongés dans la Grande Guerre, quand leur univers traditionnel s’écroule, sous les bombes et la mitraille, dans la boue et le froid, devant les cadavres de leurs camarades ? Qu’est-ce qui peut encore soutenir le moral de ces combattants ? « Dieu et la Patrie », répondent ces anciens du patronage lancés dans une sorte de « guerre sainte ». Car « le Patro », c’est aussi le soutien mutuel qu’ils s’apportent, dans le souvenir des jours heureux et l’espoir de se revoir un jour.

Extrait :

"Comprendre comment les sociétés ont pu tenir si longtemps ne peut pas s'expliquer uniquement par l'emprise disciplinaire de l'armée sur les soldats et la société. Les systèmes de représentations du conflit montrent un raisonnement bien différent  [du nôtre] de la part des populations prises dans la tournmente. Une véritable culture de la guerre est entretenue par les sociétés belligérantes. Pour les contemporains du conflit, la guerre a un sens. Elle a des causes, elle a une raison d'être, et elle aura des conséquences sur le monde une fois terminée [...] La culture de la guerre est un élément essentiel... de la guerre. Elle concerne tous les Européens, tous les Français, tous les Ploudalméziens."


Samedi 4 octobre, salle Ty-Kreis, Croas Spern.
16 h, ouvert à tous.

 
 
Plus d'articles...